Rechercher
  • Sylviane MORO

L’amour de soi : source de tout autre amour

Dernière mise à jour : 5 févr.

L’amour est un vaste sujet aux réflexions infinies. Par où débuter ? Comment l’aborder ? Où commence l’amour ? L’amour commence par soi, il prend racine en nous, en l’amour que nous nous portons. Ressentir l’amour envers sa personne constitue les fondations solides de toute autre relation.



Socrate affirmait ceci : “Connais-toi toi-même”. Nous connaissons-nous suffisamment pour savoir ce qui nous fait du bien ? En effet, pour se donner de l’amour, il faut se connaître, être à l’écoute de nos besoins, de nos envies, de nos ressentis pour diriger nos choix avec le cœur. Pour s’aimer il ne faut pas aller contre nous-même mais bien être dans l’acceptation complète de ce que nous sommes. Il est important d’être attentif à la petite voix intérieure qui souhaite nous guider vers le chemin de l'épanouissement; un chemin qui nous est propre. C’est pourquoi l’ancrage du cœur a un rôle primordial. Lorsque nous sommes connectés à celui-ci alors nous nous alignons avec l’essence de notre âme, nous nous offrons la guérison et nous sommes prêts à émettre ces vibrations d’amour vers l’extérieur. C’est une transformation d’état d’esprit qui nous permet d’être en alignement avec nous-même et ainsi, en amour avec nous-même.


Nous avons tous la possibilité de cultiver l’amour propre. C’est un choix de vie. Nous avons le droit de nous aimer. Dans certaines cultures yogiques cela est même un devoir. S’aimer pour mieux aimer l’autre. Ce travail personnel mène à la compréhension de son être, de son propre fonctionnement mental, intellectuel et émotionnel, de ses atouts et de ses limites et demande de faire preuve de compassion envers soi-même. Nos sentiments sont la clé de notre relation à l’autre. Il est important de les identifier pour permettre une meilleure facilité relationnelle.


Très souvent les expériences amoureuses douloureuses sont liées à une multitude de facteurs : l’éducation, la culture, le tempérament, le caractère. Ces facteurs créent alors des croyances limitantes que l’on porte sur nous-même et sur notre capacité à aimer et être aimé. Souvent un enfant maltraité quitte le foyer tôt pour s’engouffrer dans une autre forme de maltraitance avec un ou une partenaire qui perpétue d’une autre manière ce fonctionnement malsain. Il est primordial de travailler à l’estime de soi, la confiance en soi et au détachement de ses croyances limitantes, pour instaurer de nouvelles bases fertiles à un amour équilibré. L’amour de soi permet d’éveiller notre conscience pour nous aider à guérir de nos propres démons. En nous aimant correctement nous enseignons aux autres comment nous aimer, nous respecter.


On observe dans les fratries que l'aîné adopte souvent un comportement dominateur, individualiste voire égoïste alors que le benjamin de la famille se retrouve en position de perte totale de repère, de domination face à son aîné et particulièrement si les parents expriment maladroitement des propos qui mettent l'aîné en exemple, oubliant de souligner les ressources, peut-être moins visibles, du dernier. Avoir conscience de son environnement et savoir reconnaître nos forces sans être dans une dynamique de rivalité est nécessaire pour avancer sur le chemin de l’amour-propre.


Pour une meilleure approche de soi, je conseille la méditation pleine conscience qui permet de purifier et nettoyer le cerveau des pensées toxiques qui parasitent notre jugement et notre bon choix. La méditation stimule notre intuition pour accéder plus rapidement à nos besoins en amour et invite à une nouvelle découverte de nous-même.


La connaissance de soi permet de nous éveiller à nos propres envies pour nous ouvrir aux autres et nous rapprocher de ce que nous souhaitons vivre en amour. Guider sa vie vers l’amour que nous souhaitons pour être heureux.se est une priorité pour se construire sur un chemin serein. L’amour doit être la source de notre bien-être.

_______________________________________________________________________________


Source de l'image : Pexels

63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout